Des années plus tard
Toujours le cafard
After many years
Come my blue devils

 

Les hommes se retirent
Ils fuient le navire
J'oublie peu à peu
Que je deviens vieux

 

 

Continents lointains
O vie libre et belle
Frappé par la mer
Gavé de musique

 

Et tant de marins, à besogner trop leur vie, ont perdu leurs Indes de vue. Et tant de capitaines, à trop chipoter leur âme, n'ont pas vu leur bateau disparaître en brouillard.

Quelle force pourtant, à renverser tout
Quelle force en nous

Quelle énergie pourtant, à partir tout à coup
Quelle énergie en nous